Oct 10, 2010

Equilibrio

J'ai eu cette envie de m'échouer sur tes lèvres, contempler ce désastre, m'allonger sur tes astres. Ma puissance éternelle, rêver et tomber. Planer pour un corps mieux s'écraser. Mes yeux ont voulu lancer un appel aux tiens, mais tu t'es retourné, tu as contourné l'échéance, juste loupé cette danse. Mon équilibre se coupe et je le perds. T'as construit un noeud en moi. Et, plus les jours passent, plus il est dur à démêler. Il empiète sur tout le reste, détruit les autres et s'élargit. Je reste à le contempler. Tu prends toute la place, un jour je te le ferais savoir et, qui sait, ça sera peut-être, à mon tour, de te faire perdre l'équilibre.

1 comment:

Arin said...

francés
es lo único que puedo decir jajajajaj
te amo daichus. gracias por todo.